Projets TI d’envergure : Réinventer la composition de ses équipes de développement - Logient

 

L’industrie des technologies de l’information bouge, et elle bouge très vite. C’est pour cette raison que les grandes entreprises aux prises avec des besoins grandissants et fluctuants en matière d’expertises TI doivent trouver des solutions à leurs enjeux, et trop souvent, le temps et les moyens manquent pour faire des choix éclairés. Lors de l’affectation des ressources sur des mandats de TI, on s’en tient souvent aux façons de faire que l’on connaît; et c’est bien normal. L’ampleur de vos projets est devenue trop effarante pour y voir clair ? Votre partenaire d’affaires en TI peut vous aider à démêler le tout.

 

Traditionnellement, il existe trois méthodes distinctes pour pourvoir un projet en personnel. Les grandes entreprises les connaissent bien, mais ne les utilisent peut-être pas toujours de la manière la plus optimale. Voici un survol des avantages et des désavantages de ces trois solutions.

 

L’embauche de nouveaux employés à l’interne

Engager ses propres employés est toujours, bien sûr, une bonne option. Lorsqu’un nouvel employé fait son entrée au sein de l’organisation, on lui transmet nos valeurs corporatives, un savoir-faire adapté à nos besoins, à nos connaissances et conformes aux bonnes pratiques dans notre domaine d’affaires. On souhaite que cette personne ait vraiment nos projets à cœur, et c’est souvent le cas. L’entreprise doit toutefois absorber l’intégration de chaque embauche; ce qui nécessite un investissement de temps et d’argent. Par contre, l’entreprise peut ainsi contrôler ses coûts étant moins sensible au jeu de l’offre et de la demande des fournisseurs externes. De plus, pour certains rôles, l’investissement en vaut la peine pour des raisons de pérennité de la connaissance. Toutefois, malgré l’ajout de capacité via vos embauches, il est possible que des fluctuations importantes de la charge de travail puissent représenter un réel problème pour une équipe de TI. L’entreprise perd de l’argent lorsque la quantité de travail est trop basse pour la taille de son équipe, et inversement, on en demande trop aux employés lorsque les projets s’intensifient brusquement. Dans la réalité actuelle des grandes entreprises, il est peu réaliste de penser qu’on pourra tout faire à l’interne, pour tous types de projets. Les organisations ont besoin de davantage de souplesse, d’agilité et de réactivité.

 

Le service-conseil

Le service-conseil, souvent connu sous l’appellation anglaise « staffing », est le mode traditionnel d’impartition des ressources en TI. Cette méthode très courante consiste, pour une grande entreprise, à avoir recours aux services d’un partenaire qui s’occupe de lui envoyer les experts spécifiques et nécessaires à un projet. Ces ressources externes viennent travailler sur place, dans les bureaux de la compagnie, pour la durée du mandat. Cette façon de faire a ses avantages : on reçoit des spécialistes dans des domaines d’expertises spécifiques, qui souvent, ne sont pas maîtrisés par l’équipe interne. En faisant appel à des spécialistes, les tâches s’effectuent plus rapidement, ce qui permet de gagner en productivité. On peut aussi ajuster la taille de l’équipe selon l’ampleur des tâches afin de gagner en temps tout en gagnant en qualité.

Les entreprises aiment généralement avoir les gens sur place avec eux pour se sentir en contrôle, surtout pour des projets critiques et à haute visibilité. Néanmoins, cette méthode peut s’avérer coûteuse si l’entreprise n’a pas en place un plan d’intégration adapté permettant une mise en route rapide des consultants externes. Même si les coûts reliés au processus d’accueil sont plus élevés que pour un employé, il n’en demeure pas moins que cette option demeure l’une des plus flexibles pour répondre aux variations du volume de demandes internes. Elles évitent les frais récurrents inhérents à l’embauche de ressources permanentes tels que les avantages sociaux, l’assurance-emploi ou liés au syndicat.

 

L’externalisation

Les projets les mieux définis dans leur portée et leurs requis sont ceux qui peuvent le plus aisément s’effectuer dans un mode d’externalisation vers un centre de développement. L’avantage clé d’un tel mode de livraison est essentiellement l’accès à une philosophie de travail Agile, avec tous les avantages que cette pratique implique : meilleure rapidité de mise en marché, meilleure qualité de la solution livrée et meilleur contrôle des risques du projet. L’entreprise peut ainsi se concentrer sur sa mission fondamentale et affecter ses ressources internes aux activités essentielles à l’entreprise. L’externalisation donne accès aux technologies et aux expertises de pointe, tout en bénéficiant de la vélocité d’un centre de développement bâti sur mesure pour ce type d’initiatives. La transformation culturelle d’une entreprise vers l’Agilité représente aussi un défi de taille; c’est un processus long et souvent ardu. Elle nécessite des investissements majeurs et une perte de vélocité temporaire, ce qui fait que peu d’entreprises sont réellement prêtes à faire les sacrifices que nécessite ce passage. L’externalisation de projets vers un centre de développement devient ainsi une des meilleures façons de maintenir le cap sur l’innovation au même rythme que le marché.

Mais bien sûr, lorsqu’un projet est piloté hors des murs de l’entreprise, on craint d’avoir moins de contrôle sur la gouvernance et la gestion quotidienne des initiatives. Le choix d’un partenaire de confiance est fondamental. L’échange d’information en temps réel, à chaque sprint, est un élément clé de succès.

Une quatrième méthode hybride ?

Aucune des méthodes connues ne vous semble idéale ? Il est peut-être temps de voir au-delà de ce qui se fait déjà ! Certains partenaires d’affaires en TI commencent à proposer une solution hybride qui combine toutes les méthodes traditionnelles ainsi que leurs avantages. On parle donc ici d’une solution personnalisée, construite sur mesure selon les besoins de chaque projet et de chaque entreprise. Comme cette façon de fournir un projet est complètement flexible, aucune formule préétablie n’existe. Ainsi, on pourrait voir un mandat rassemblant un directeur de produits (Product Owner) et des analystes à l’interne chez le client, des développeurs et des DevOps chez le partenaire. Une partie de l’équipe est localisée chez le client, l’autre chez le partenaire. Et pourquoi ne pas ajouter des développeurs spécialistes spécifiques temporairement pour certains sprints?

Cette combinaison unique, propre à chaque projet, est profitable pour de nombreuses raisons. La compagnie garde le niveau d’implication souhaité, car on constate souvent une meilleure synergie entre les personnes et davantage d’efficacité. On ne met plus d’employés sur des tâches qu’ils maîtrisent moins bien; chaque siège est désormais occupé par un spécialiste. On bénéficie de l’expertise de chacun précisément là où elle fait une différence. Ainsi, on élimine la possible méfiance et les barrières entre les gens de l’interne et de l’externe en créant une seule équipe unie et dédiée.

Le résultat ? Vous bénéficiez de l’expertise d’un centre de développement qui intègre l’agilité à vos projets et à votre organisation tout en utilisant les meilleurs spécialistes, sélectionnés selon les impératifs de chaque phase du projet. Le mode hybride minimise l’argent gaspillé et diminue le risque en imputant davantage le partenaire. Le modèle permet des temps de livraison raccourcis avec l’implication uniquement de spécialistes et des projets livrés selon vos besoins réels. La tranquillité d’esprit pour garder le cap sur vos objectifs d’affaires.