Optez pour un investissement qui rapporte : la maintenance d'application logiciel - Logient

La maintenance a longtemps été l’enfant pauvre de l’informatique. Pourtant, il s’agit d’un investissement important pour assurer la sécurité, l’efficacité, la pérennité et la stabilité de votre application, en plus de favoriser une bonne expérience aux utilisateurs. Toutefois, beaucoup de PME ne comprennent pas l’importance de la maintenance. Elles ne réalisent pas les répercussions possibles de négliger cet aspect important dans le développement de leur application. Heureusement, il existe des services d’impartition pouvant vous offrir une maintenance sur mesure. Survolons les différents types de maintenance possibles pour votre application, de même que l’importance d’externaliser ce service.

 

La maintenance: un investissement qui rapporte !

Peu d’organisations ont compris l’importance d’investir dans leur maintenance sur le long terme. 

Les avantages sont toutefois nombreux : 

  • Entretenir l’application pour éviter de devoir la reconstruire en raison d’une trop grande dégradation
  • Éviter les dettes techniques
  • Effectuer périodiquement des tests de sécurité
  • Prévenir le piratage de vos données et les brèches de sécurité causées par la désuétude des composantes
  • Prévenir les pannes informatiques et les pertes de revenus qui en découlent
  • Économiser du temps (les mises à jour sont planifiées et se font au fur et à mesure)
  • Réduire le nombre de versions d’une même composante afin d’améliorer la productivité
  • Faire évoluer l’application au même rythme que les besoins des utilisateurs

De plus, en faisant appel à du outsourcing pour vos opérations de maintenance, vous garantissez un niveau d’expertise accru pour vos produits, puisque vous pouvez compter sur une équipe entièrement dédiée à la tâche. 

 

Quel budget prévoir pour la maintenance et la mise à jour d’une application ?

On estime qu’une entreprise ayant créé une solution devrait investir, en moyenne, entre 12 et 25 % de son budget pour en assurer une bonne maintenance. Voilà un investissement qui sera certainement rentable. Après tout, il vaut mieux payer pour prévenir que pour guérir! Cependant, le pourcentage du budget devant être consenti à la maintenance et la mise en jour varie en fonction de la taille et de la complexité de votre application : 

   ·   Les composantes Open Source ont en général plus de mises à jour par année. 
   ·   Les applications mobiles ont également des mises à jour fréquentes.
   ·   L’intégration entre l’application et d’autres systèmes peut également entraîner plusieurs mises à jour.   

D’ailleurs, dans vos coûts logiciels, il est recommandé d’évaluer sur plusieurs années le budget prévu pour votre maintenance ou vos mises à jour.  Mais avant d’investir dans ces opérations, il faut connaître les différents types de maintenance. 

 

Découvrez les 4 types de maintenance possibles pour votre organisation

Il existe 4 principaux types de maintenance pour assurer à vos utilisateurs une expérience optimale et sécuritaire.

1. La maintenance corrective

La maintenance corrective est utilisée tout au long de la durée de vie de votre logiciel / application. Elle est employée lorsque votre produit rencontre un dysfonctionnement qui nuit à l’expérience de vos utilisateurs. Ainsi, ce type de maintenance est utilisé en réaction envers un problème rencontré après la livraison de votre logiciel / application. Le problème est défini en fonction du comportement de l’application, qui ne correspond pas à ce qui est initialement prévu. La maintenance corrective comprend notamment : 

  • L’analyse des anomalies signalées
  • L’application des changements nécessaires pour corriger l’erreur  
  • Des tests poussés afin de vérifier si le problème est résolu avec succès.

 

2. La maintenance préventive

La maintenance préventive couvre toutes les actions permettant d’assurer un entretien plus facile en continu, grâce à de la surveillance active. 

Pensons, entre autres, à des actions comme : 

  • La surveillance continue du système, afin d’assurer à vos utilisateurs un meilleur niveau de sécurité, de stabilité et de performance
  • La surveillance de l’infrastructure
  • Les tests automatisés du niveau de régression de votre système

 

3. La maintenance adaptative

La maintenance adaptative est également préventive. Toutefois, elle se distingue du deuxième type de maintenance puisqu’elle nécessite des modifications au système et à ses composantes. Celles-ci sont apportées dans le but de vous conformer à un changement important dans l’environnement de l’application ou du logiciel. 

En adoptant ce type de maintenance, vous agissez de manière proactive. Il s’agit effectivement d’une bonne manière d’éviter de futures complications (et des appels massifs au service technique !)L’objectif visé est que votre application / logiciel demeure agile et utilisable, même dans un environnement qui est appelé à se transformer. 

Pensons ici à : 

  • Des mises à jour de logiciels qui respectent les limites de vos licences 
  • Des modifications qui assurent votre compatibilité avec de nouvelles versions de mobiles, d’ordinateurs, de tablettes ou de fureteurs.

 

4. La maintenance évolutive 

La maintenance évolutive est, elle aussi, une manière de prévenir les problèmes à long terme. Vous pouvez notamment ajouter des modules supplémentaires pour rendre votre application / logiciel plus agile, ergonomique et efficace. Ce type de maintenance peut être réalisée par le centre de service ou par le bureau de projet, selon l’ampleur et la complexité de la mise à jour à effectuer.  Bref, il s’agit d’une évolution nécessaire, qui permet d’éviter plusieurs opérations de maintenance à long terme. 

La maintenance évolutive vous permet ainsi de : 

  • Améliorer des fonctions déjà existantes dans l’application / le logiciel
  • Développer des fonctionnalités pour répondre à de nouveaux usages ou à de nouvelles exigences des usagers, des clients ou des administrateurs. 

 

Renforcez ces 4 types de maintenance avec :

Le soutien technique : en cas de pépin, vos clients peuvent appeler un numéro 1-800, envoyer un courriel ou soumettre une demande par l’entremise du portail de soutien technique. Beaucoup d’entreprises délèguent leur soutien    technique à des services externes.

La surveillance avancée: faire appel à des services de maintenance à l’externe vous permet de compter sur une équipe qui veille en temps réel au bon fonctionnement de votre application et qui réagit sur-le-champ en cas de pépin.

Les tests de sécurité : un autre avantage d’opter pour des services d’impartition pour votre maintenance est de compter sur des tests de pénétration, effectués par des experts en sécurité.

L’automatisation : de plus en plus, les entreprises comptent sur des services automatisés pour leurs tests et leur surveillance. Ces solutions d’automatisation augmentent la qualité et la stabilité de vos opérations, en plus de réduire les frais de maintenance.

 

 

L’assistance technique : un allié indispensable pour vos opérations de maintenance

Comme vu auparavant, le soutien technique fait partie intégrante d’une maintenance réussie. Et il existe divers niveaux de support pour vos usagers.

 

Niveau 1 : Le centre d’appel (front desk) 

Un agent prend l’appel du client et donne des conseils pour le résoudre. Ce problème sera par la suite enregistré dans une base de données et transmis au service de maintenance qui, au besoin, pourra s’y référer. Si le problème technique dépasse les compétences ou le champ d’action possible du centre d’appel, l’appel est alors transféré au prochain niveau.

 

Niveau 2 : Le back desk 

Lorsque le problème est plus complexe et demande un changement mineur à l’application, l’équipe de développement analyse et reproduit le problème avant de la corriger.

 

Niveau 3 : Le transfert à un spécialiste 

Ce dernier niveau est utilisé lorsque le problème technique requiert une intervention directe d’un développeur de logiciels sénior. Maintenant que vous en savez plus long sur les types de maintenance et les niveaux de service technique, il importe de bien choisir le fournisseur  chargé de votre maintenance. 

 

4 critères de sélection incontournables pour bien choisir votre agence de maintenance

Vous pouvez regrouper ces critères de sélection en 4 catégories : 

1. La méthodologie : prenez le temps d’évaluer l’approche et les valeurs du fournisseur  de maintenance et voyez si vous êtes compatibles.

2. Le niveau de service : qu’est-ce qui est couvert et qu’est-ce qui ne l’est pas? Quels sont les temps de réponse et de correction garantie? Voilà deux questions importantes pour assurer un bon service de maintenance à vos usagers.

3. L’expérience offerte : le prestataire de services de maintenance est-il en mesure d’offrir une belle expérience à vos usagers? Seront-ils traités avec soin et avec efficacité? Ce critère est essentiel pour fidéliser votre clientèle!

4. L’équipe : une grande équipe sera plus réactive et le service, plus rapide.

 

Saurez-vous profiter de ces quelques trucs pour vous assurer une bonne maintenance ?

Connaître votre type d’application  la maintenance varie en fonction du type d’application mobile ou du logiciel que vous développez.

Évaluer votre niveau d’agilité: votre façon de travailler et de vous adapter au changement dicte vos besoins en matière de maintenance.

Faire appel à des services externes : vous offrez ainsi à vos usagers la meilleure expertise pour assurer la fluidité et l’efficacité de vos solutions.

 

Contactez Logient : une équipe spécialisée, transparente et objective pour vous aider à prendre en main vos opérations de maintenance.