Microsoft Azure ou Amazon Web Services: quelle plateforme propose de meilleures performances pour WordPress serverless? - Logient

Chez Logient, nous nous efforçons constamment d’améliorer l’efficacité de nos plateformes, c’est pourquoi nous avons voulu tester différents types d’hébergement WordPress pour en mesurer les performances et en arriver à un résultat optimal. Bien que notre plateforme de prédilection soit Azure et que nous ayons construit de performantes infrastructures pour nos équipes avec cette technologie, nous avons réalisé que les performances des applications WordPress en mode serverless laissaient parfois à désirer, ce qui nous a poussés à explorer d’autres avenues sur le cloud.

Au fil des recherches de notre équipe à propos d’expériences similaires de déploiement WordPress sur Microsoft Azure versus Amazon Web Services (AWS), les questions comparatives sont restées sans réponse. Nous avons donc décidé de vous livrer les résultats et conclusions de nos multiples expérimentations et tests de performance afin de déterminer quelle plateforme s’avère la meilleure pour l’implantation de WordPress serverless.

Pourquoi WordPress? Depuis son lancement en 2003, WordPress s’est taillé une place comme le système de gestion de contenu (CMS) le plus influent sur le marché, raflant selon W3techs une part de marché de 62%. Selon Netcraft, 1,3 milliard de sites Web existent à ce jour, dont 35% (environ 455 millions) sont sur WordPress. Il s’avérait donc essentiel pour nous d’améliorer notre efficacité et de comparer différents types d’hébergements sans serveur.

 

Meilleures pratiques pour WordPress serverless, l’expérience de Logient

Chez Logient, nous comptons 150 employés dont 85% œuvrent directement en développement logiciel. Notre administrateur de système doit à lui seul connaître toutes les technologies requises pour ce type d’intervention, et le support, qui doit se faire 24/7, devient une tâche complexe pour une seule ressource. Voilà pourquoi nous avons opté pour une technologie serverless.

Notre objectif était d’héberger un site WordPress sur plateforme sans avoir recours à une machine virtuelle qui entraîne l’obligation d’avoir un administrateur système pour les mises à jour, le monitorage de sécurité, le maintien, etc.

Les technologies informatiques sans serveur, ou serverless, comme les plateformes Azure et AWS, permettent d’éviter toute gestion ou mise à jour de serveurs ou de systèmes d’exploitation. C’est pourquoi nous avons fait le choix de déléguer la gestion de l’infrastructure à une entreprise qui s’y concentre, diminuant l’implication requise de nos ressources, augmentant la stabilité des performances et la rapidité du site WordPress.

En plus de l’administration, le recours à ces méthodes serverless contribue à motiver nos équipes, puisqu’elles apprennent et travaillent avec des technologies qui les intéressent et aucun administrateur de systèmes n’est requis. Les connaissances reviennent aux équipes qui se concentrent sur le développement et le déploiement, leur cœur de métier.

 

Est-ce mieux d’utiliser Azure ou AWS pour WordPress serverless? Notre avis Logient

Dans un premier temps, nous avons déployé WordPress sous trois environnements différents :

  • Azure App Service + MySQL for Azure
  • Azure App Service pour conteneurs + MySQL pour Azure
  • AWS Elastic Beanstalk + Aurora MySQL

 

Quels sont les avantages des technologies serverless?

La plateforme en tant que service, ou platform as a service (PaaS) permet, entre autres :

  • le déploiement automatisé;
  • la gestion de l’infrastructure par le code;
  • l’emploi d’un CDN et d’une mise en cache;

 

le tout sans la nécessité de :

  • comprendre ou d’installer une machine virtuelle (VM);
  • maintenir l’environnement et sa sécurité;

 

puisque ce service est offert directement chez le fournisseur. Amazon Web Services et Microsoft Azure Web Services s’adaptent au volume requis, ne nécessitent pas d’équipe dédiée et offrent des services comparables à 95%.

 

De grandes entreprises auront les ressources pour implanter des infrastructures IaaS (hébergement traditionnel), mais les petites boîtes, quant à elles, n’auront pas la capacité de le faire, sans parler de l’optimisation des performances. La mise en place l’équilibrage de charge (load balancing) existe bien sûr avec des machines virtuelles, mais elles requièrent des administrateurs système, tandis qu’avec une technologie serverless, il suffit de cliquer et d’appliquer, rendant accessibles des mesures qui ne l’étaient pas auparavant!

 

Le recours à une technologie serverless comme Azure ou AWS s’avère-t-il plus économique?

Officiellement, Azure ou Amazon Web Services n’est pas moins dispendieux que le recours à une machine virtuelle (VM), au contraire. Toutefois, lorsque les ressources humaines et les coûts d’entretien sont comparés au prix du PaaS, ils se confirment supérieurs à une technologie serverless.

Selon les tests que nous avons réalisés, les résultats s’avèrent concluants! Jamais documentée de la sorte, l’efficacité de cette technique est d’une évidence même selon nos résultats. Ainsi, pour une capacité nettement inférieure à Microsoft Azure sur Amazon Web Services, les performances furent supérieures et les ressources financières, elles, inférieures.

 

Comparaison des scénarios de WordPress avec ou sans serveur

Dans un contexte d’une infrastructure de base sans nécessité d’importante montée en charge pour un environnement de production, voici les résultats comparatifs des différents scénarios d’installation de WordPress.

Quelles sont les différences principales entre Azure et AWS?

Nous avons trouvé l’interface (UX) de Microsoft Azure beaucoup plus conviviale et facile à utiliser en ce qui a trait à l’expérience utilisateur, à un point tel que nous avons considéré y recourir à 100% avant la suite des tests. Amazon Web Services, même comme précurseur, présente des lacunes au niveau de la convivialité malgré les gains de performance qu’il offre.

Notre conclusion après les tests? Nous avons opté pour l’élaboration d’un environnement de développement au sein de Microsoft Azure App Service en raison de son interface, mais pour la mise en production du développement, nous avons choisi de le déployer Amazon Web Services pour ses performances. L’avantage au niveau UX ne s’avère pas suffisant pour contrer les avantages de performance et de coûts.

En tant qu’entreprise, nous nous devions d’évaluer tous les services infonuagiques (cloud) à notre disposition afin de déterminer lequel offre un meilleur ROI pour la technologie utilisée, la conservant lorsque celle-ci fonctionne bien pour une technologie, ce qui permet aux équipes de maitriser une technologie même si on ne peut se limiter qu’à une seule.

Nous n’avions jamais envisagé initialement un si grand retour sur investissement, avec des économies en ressources et une hausse notable des performances. Bien que nous ayons réalisé les tests aussi poussés uniquement avec WordPress, la possibilité d’ouvrir ce type de solution à d’autres technologies demeure infinie, par exemple dans le cas d’API bâtis sur mesure et de Web services.

 

Nous espérons que ces résultats concrets testés et éprouvés pendant plus d’un an par notre équipe vous aideront à prendre la meilleure décision pour votre équipe.

Besoin d’assistance de la part de notre équipe? Contactez-nous!

Découvrez aussi ces informations connexes qui pourraient vous intéresser: