Application native, responsive, progressive ou hybride : Quelle technologie choisir? - Logient

Les applications mobiles prennent une grande place dans le quotidien de millions d’êtres humains, à un point tel qu’elles sont devenues nettement plus utilisées que les sites Web.

En effet, selon le site Comscore, les applications mobiles représentent près de 80 % de tout le trafic en ligne. Ce n’est un secret pour personne : nous avons maintenant davantage tendance à ouvrir une application sur notre téléphone qu’à inscrire une adresse URL dans un navigateur. C’est donc dire à quel point miser sur les applications mobiles est devenu un impératif pour bon nombre d’entreprises !

 

Un choix s’impose pour votre application mobile

Pour bien utiliser ces outils, il importe de bien les connaître et de savoir différencier les quatre types d’applications mobiles existantes. Pour ce faire, il faut se poser les bonnes questions, comme :

   ·   Quels sont les objectifs et les restrictions de votre projet de développement d’application mobile ?
   ·   Quel type de clientèle utilisera votre application ?
   ·   Votre application sera-t-elle payante pour les utilisateurs ?
   ·   Quelles sont vos priorités dans le développement de cette application ?
   ·   Quelles sont les fonctionnalités que vous souhaitez mettre de l’avant ?
   ·   Votre application doit-elle être fonctionnelle, même partiellement, lorsqu’elle est n’est pas connectée à Internet ?

De tels questionnements vous permettent de faire une analyse précise et exhaustive de vos besoins. Apprenez-en davantage sur les types d’applications mobiles afin de faire un choix plus réfléchi !

 

L’application native

L’application native est un logiciel développé de façon unique pour chaque système d’exploitation (iOS, Android, etc.). Une fois téléchargée via un Store, elle peut être utilisée sans aucune connexion Internet. Une application native se développe différemment pour iOS (avec le langage de programmation Swift ou Objective-C) et pour Android (avec Java ou Kotlin pour Android).

Mais dans quelles circonstances est-il utile d’opter pour une application mobile native ?

   ·   Pour maximiser les performances graphiques de votre application
   ·   Pour profiter des meilleures pratiques et outils propres à chaque système d’exploitation, de même que pour offrir une expérience technologique respectant les attentes des utilisateurs
   ·   Pour utiliser des composantes spécifiques à chaque appareil (caméra, GPS, accéléromètre, etc.)

Toutefois, malgré ses avantages ergonomiques, l’application native représente un plus grand effort de programmation. Il faut effectivement développer le code pour chaque système d’exploitation, de façon distincte, pour Apple et Android. Sans parler du 30 % de ristourne que se prennent Google Play et Apple Store sur vos ventes ! De plus, Apple a son mot à dire pour chaque mise à jour que vous voudriez effectuer, ce qui entraîne parfois quelques délais.

Bref, l’application native est performante, permet l’utilisation de fonctionnalités natives à chaque téléphone et respecte le design de chaque plateforme. Elle constitue ainsi un choix parfait pour rejoindre les adeptes d’Apple ou Android.

Exemples d’applications natives : La Presse, SAQ, Google Maps, Facebook, LinkedIn.

 

 

L’application Web (la responsive et la progressive)

L’application responsive est utilisée au quotidien par bon nombre de personnes, même si elles ne savent pas toujours que leur application mobile est en fait un site Web. Comme son nom l’indique, il s’agit effectivement de la version « mobile » d’un site Web. L’application responsive est donc hébergée sur un serveur et peut être programmée avec :

·   HTML
·   CSS
·   JavaScript
·   Typescript

Vous l’aurez sans doute compris : le principal avantage de cette application est que vous ne la développez qu’une seule fois et qu’elle fonctionne par la suite avec tous les systèmes. Donc, contrairement à l’application native, elle nécessite l’Internet pour être utilisée. Cependant, il existe plusieurs bonnes raisons d’opter pour ce type d’application responsive dans votre stratégie :

   ·   Économies d’argent
   ·   Déploiements instantanés
   ·   Mises à jour instantanées

La popularité de ce type d’application s’explique donc par des avantages bien intéressants pour des entreprises avec un budget plus limité ! Cependant, si vous cherchez à développer une application mobile plus professionnelle et pouvant être crossplatform, il vaudrait mieux choisir une autre option.

Quant à l’application progressive (aussi appelée PWA, pour Progressive web app), il s’agit d’une évolution directe de l’application responsive. Elle combine ainsi les avantages de l’application Web tout en offrant davantage de possibilités. Avec le temps, les applications responsives sont graduellement transformées en version progressive. Comme la responsive, l’application PWA est en réalité un site Web, mais qui dispose d’une icône sur votre mobile, comme les autres applications que vous utilisez. Ainsi, le commun des mortels ne fait pas vraiment de différence entre l’application progressive et l’application native. Tout comme les applications natives, ce type de programme fonctionne en mode offline et réunit le meilleur des deux mondes. De plus, tout comme les applications responsive et hybrides, l’application progressive ne se développe qu’une seule fois. Par la suite, elle fonctionne autant sur iOS qu’Android.

Voici quelques avantages d’opter pour l’application mobile progressive :

   ·   Support hors-ligne disponible
   ·   Nette amélioration au niveau graphique au cours des dernières années (apparition du support de HTML5 Canvas et WebGL)
   ·   Déploiement possible dans les Stores

Contrairement à auparavant, les PWA sont désormais trouvables sur les Stores, ce qui en fait une option passe-partout pour les utilisateurs. De plus, dans les deux dernières années, les applications progressives connaissent une importante croissance. La demande pour ce type d’application est en constante croissance et le rapport qualité-prix s’est également beaucoup amélioré.

Exemples d’applications Web : Forbes, Gmail, Washington Post.

L’application hybride

Les applications dites « hybrides » sont faites à partir d’un seul framework (infrastructure logicielle). Celui-ci permet de générer l’application en langue native, aussi bien sur iOS que sur Android. Contrairement aux applications natives, les applications hybrides ne nécessitent qu’une seule source de code pour être développées. Cependant, les frameworks ne peuvent refléter parfaitement le résultat sur les deux plateformes. Il est donc souvent nécessaire d’ajouter du code natif pour ajouter des fonctionnalités natives, effectuer des ajustements finaux et obtenir un résultat satisfaisant. Toutefois, un tel processus ajoute de la complexité lorsque vient le temps de faire des mises à jour. En effet, en modifiant le code source, les répercussions affectent autant les plateformes dépendantes iOS qu’Android. De plus, les mises à jour d’une application hybride ne sont pas instantanées. Donc, l’application hybride est une avenue à considérer si la qualité du rendu graphique n’est pas prioritaire et que vous devez développer votre application sur les deux plateformes.

Voici quelques avantages pour récapituler :

   ·   Idéale à utiliser quand l’interface utilisateur (UI) n’est pas trop complexe
   ·   Possibilité de supporter tous les OS sans avoir à gérer les différents langages

Exemples d’applications hybrides : Trivago, Amazon, Netflix.

 

Comparer pour mieux choisir

Les quatre types d’applications mobiles ont tous des avantages et des inconvénients précis et répondent à des besoins bien différents. Lequel de ces modèles sélectionnerez-vous pour maximiser votre visibilité et atteindre vos objectifs ? Voici un tableau comparatif pour vous aider à bien choisir :

 

Comment bien choisir son type d’application mobile ? En demandant l’avis de professionnels !

Les entreprises ayant besoin de développer un logiciel pour leurs clients ou leurs prospects se doivent de prendre une décision éclairée quant au type d’application mobile à privilégier. Et un tel choix ne s’improvise pas !

En cas d’incertitudes, mieux vaut faire appel à un partenaire objectif pour vous aider à prendre la meilleure décision. Lorsque nous utilisons le terme « partenaire objectif », nous voulons parler de quelqu’un de non biaisé, qui offre les quatre types d’applications mobiles sans valoriser une option plutôt qu’une autre.

Faites appel aux experts de Logient pour vous aider à prendre une décision éclairée.